la dureté

Les plans comme on les a définis sont structurés en sous plans. Par exemple, le plan physique qui contient de la matière solide, liquide, gazeuse et éthérique, comporte un sous plan physique solide, un sous plan physique liquide, un sous plan physique gazeux et les quatre sous plans physiques éthériques (qui constituent à eux quatre ce qu’on appelle le corps éthérique, ou corps énergétique). De la même façon, le plan mental comporte un sous plan mental physique (la partie solide des molécules d’air), un sous plan mental liquide (l’eau qui est dans l’air), un sous plan mental mental (la partie purement gazeuse du plan gazeux) et quatre sous plans mentaux éthériques (qui constituent chez l’homme ce qu’on appelle le mental proprement dit, c’est à dire la partie qui pense, la personnalité étant centrée sur le cinquième sous plan mental, c’est à dire sur le troisième éther en partant du haut).

Un têtu ordinaire se situe en général sur les tout premiers plans du mental abstrait, fin du troisième sous plan, début du quatrième, même des fois début du cinquième, et un têtu ordinaire, c’est déjà têtu! Dur. Alors, voilà, les têtus du plan oblical, qui pénètrent maintenant sur le plan mental, se servent des premiers sous sous plans du mental pour construire leur bulle, de la partie la plus solide de l’air. Dur, dur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *