l’ouverture du cœur

L’ouverture du centre du cœur vient traditionnellement au quatrième degré et demi après l’initiation dite de la crucifixion, le quatrième degré. Elle est incluse déjà au troisième degré avec l’illumination du mental quand le mental accepte de reconnaître le sentiment comme la maître présence créatrice à côté de la pensée. Mais aujourd’hui, l’humanité franchit un pas sur l’échelle de la connaissance et le premier degré devient l’affranchissement du mental dans la lumière quand il reçoit la charte de la présence magique, c’était le troisième degré dans l’âge précédent, et comme précédemment, l’ouverture du cœur participe de cette initiation, comme nous la vivons à chacune des  trois étapes de la méditation de base proposée par le maître Saint-Germain.

Première étape. « Après vous être tout à fait calmé, visualisez et sentez votre corps enveloppé dans une Étincelante Lumière Blanche. Pendant les 5 premières minutes, tout en tenant cette image, reconnaissez et sentez intensément la connexion entre la forme extérieure et votre Puissante Présence JE SUIS, et centrez votre attention sur le Cœur en le visualisant comme un Soleil d’Or.« 

Deuxième étape. « J’accepte maintenant joyeusement la Plénitude de la Présence Divine – le Pur Christ. Sentez la Grande Clarté de la Lumière, et Son Intensité dans chaque électron de votre corps pendant au moins 10 minutes. »
Nous sommes ici encore dans une méditation sur le cœur. Elle est développée par exemple dans la méditation proposée par Rose de Lumière, qui la décompose également en trois étapes:
Première étape. Je bénis chaque cellule de mon corps avec l’illumination cosmique.

Deuxième étape. Je bénis chaque atome de ma structure atomique.
Troisième étape. Que chaque point de lumière de ma structure atomique déploie sa lumière au travers de la chair comme la rose déploie ses pétales. D’abord les cellules, puis les atomes dans les cellules, enfin les points de lumière au cœur des atomes. Si on éprouve une difficulté à aller tout de suite « dans chaque électron du corps », la méditation de Rose de Lumière est pratique.
Voyez encore en quoi il s’agit de l’ouverture du cœur. Les trois étapes de Rose de Lumière se terminent par une visualisation: « Visualisez chaque Point de Lumière dans votre structure atomique déployant de plus en plus sa Beauté et sa Lumière. Cette Lumière contient du Bonheur. Intensifiez cette Lumière, laissez-La Se répandre tout autour de votre corps jusqu’à ce qu’Elle forme une Rose de Lumière Étincelante. Voyez-vous au centre de cette Merveilleuse Rose Blanche aux Pétales de Feu Blanc. »
Si on se focalise sur cette visualisation, il est possible qu’on oublie l’exercice précédent qui consiste à ordonner à chaque point de lumière de déployer sa beauté comme la rose le fait. C’est chaque point de lumière qui devient une rose, qui devient un centre, qui devient un cœur. Et c’est là qu’on peut dire « Je Suis au Cœur de la Vie Lumière« , quand le Cœur est omniprésent. Chaque point de lumière est un centre et il n’y a qu’un centre.
A ce moment-là, si on reprend le mantra de Jésus « Je Suis la Lumière et vous l’êtes aussi! », on s’adresse dans le « vous l’êtes aussi » à chaque être, chaque élément, chaque atome, chaque point de lumière.

La troisième étape de la méditation de Saint-Germain parle également du cœur quand elle dit à la fin « Je bénis la Lumière« . On est au cœur de la vie lumière et on ne demande plus rien, puisqu’on a tout. C’est là qu’on peut embrasser chaque maître, l’envelopper dans la flamme d’amour de notre cœur, non seulement en complète reconnaissance mais en parfaite communion. C’est ce qu’on a fait jusqu’ici un peu sans comprendre, quand on nous a dit de remercier avant de recevoir parce que chaque appel contient la certitude de son accomplissement, maintenant on le fait en conscience dans le partage et la coopération.

Dans ce partage et cette communion, il devient possible de savoir quoi faire pour guérir le plan oblical,  en attendant cet état de grâce, il a déjà été recommandé de cultiver la prudence.

Et pour poursuivre l’ouverture du centre du cœur, bien sûr, il convient de pratiquer régulièrement la méditation de la flamme spontanée, ainsi que la méditation sur la chambre secrète du cœur, dont parle par exemple le maître DK dans ses Études Intermédiaires de l’Aura Humaine…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *